Les années 1960 : quand le Québec s’ouvrait sur le monde

bhp-vol-23-no-1À paraître en octobre et en exclusivité dès la mi-septembre pour les abonnés : «Abonnez-vous !»

Les années 1960 demeurent un tournant décisif dans l’histoire du Québec. Les recherches les plus récentes le confirment : il semble bien y avoir eu un Québec d’avant et un Québec d’après la Révolution tranquille. Cependant, dans tout le récent processus de réévaluation historique, l’aspect international n’a pas été au cœur des préoccupations. Or, dans ces années, le Québec s’est projeté non seulement dans l’avenir, mais aussi dans le monde. Il s’est inspiré des expériences intellectuelles, politiques, sociales et économiques en Europe, bien sûr, mais aussi en Amérique latine, en Asie et en Afrique. Plus que jamais auparavant, les Québécois des années 1960 ont voyagé, et l’accueil qu’ils ont réservé au monde est loin de se limiter à Expo 67. Ce dossier, sous la direction de Jean Lamarre, fait le bilan d’une décennie cruciale dans notre histoire politique, diplomatique et culturelle.

Avec les textes de Catherine Foisy, Serge Granger, Kevin Brushett, Daniel Poitras, Marcel Martel, Michel Nareau, Jacques Portes et Bernard Pudal ; et la participation de Jean-Philippe Warren et de Gabriel Nadeau-Dubois.

Également dans ce numéro : les éditoriaux de Martin Pâquet et Robert Comeau ; un article d’Antoine Brousseau Desaulniers ; l’analyse des élections du 7 avril 2014 par Réjean Pelletier, Alain Noël et Michel Venne et le point sur la question nationale par Stéphane Courtois et Danic Parenteau ; une note de recherche de Denis Monière et Dominique Labbé ; une note critique de Jean-Philippe Warren ; les recensions d’Arnaud Bessière, Hubert Villeneuve et Mathieu Gauthier-Clermont ; et la compilation des parutions récentes par Robert Comeau.

En couverture : Les visas d’un passeport de l’Exposition universelle de Montréal (montage).

APPEL DE COMMUNICATIONS – Mobilisations politiques et prises de parole citoyenne au Québec et au Canada

2, 3 et 4 octobre 2014
Université du Québec à Montréal

À l’automne 2011, le colloque « Transformation : la construction de l’État, de la nation et de la citoyenneté » (Université York) a permis un premier rassemblement pancanadien de chercheurs en histoire politique, contribuant ainsi à une réflexion générale sur le renouvellement de l’histoire politique au Québec et au Canada. Trois ans plus tard, ce deuxième colloque parrainé par le Groupe d’histoire politique (GHP) de la Société historique du Canada (SHC) permettra de poursuivre la réflexion et de montrer l’état de l’avancement des travaux dont les objets d’études touchent à l’histoire politique.

La thématique choisie pour le colloque qui aura lieu en automne 2014 se concentre sur les mobilisations politiques et les prises de parole citoyenne au Québec et au Canada. Si l’histoire de l’État et de ses institutions peut être un angle d’approche privilégié pour l’étude des mobilisations politiques, il s’agira ici d’analyser aussi les différentes formes de prises de parole citoyenne qui se manifestent dans l’espace public et, plus particulièrement, dans le champ politique. Ainsi, les différentes stratégies d’habilitation citoyenne entreprises par des individus, des groupes de pression ou, de manière plus large, des mouvements sociaux, s’inscrivent au sein des luttes de valeurs et représentations qui orientent la définition et les interventions de l’État et de ses institutions, et qui se retrouvent donc au cœur de la définition du bien commun.

Le comité organisateur et scientifique du colloque propose aux chercheurs de faire porter leur analyse sur l’un des sujets suivants, dont l’aire géographique est le Québec et le Canada, mais dont les comparaisons avec d’autres sociétés ne sont surtout pas exclues :

  • Les groupes de pression ;
  • Les mouvements sociaux et leur rapport de force avec l’État ou les responsables politiques ;
  • Le militantisme politique de certains individus ;
  • Des événements ayant suscité de grandes mobilisations citoyennes ;
  • La culture politique et ses différentes transformations ;
  • L’histoire de la démocratie participative ;
  • Les idées et discours politiques ;
  • Les transformations de l’État et de ses appareils ;
  • Etc.

Veuillez noter que cette liste n’est pas exhaustive et que le comité acceptera aussi les propositions hors thème qui touchent à l’histoire politique en général et à l’histoire de l’État et de ses institutions en particulier. Des réflexions épistémologiques et historiographiques sur l’histoire politique sont également les bienvenues.

POUR PARTICIPER AU COLLOQUE :

Le comité organisateur et scientifique vous invite à soumettre une proposition de communication libre ou une proposition de séance complète. Pour les propositions de communication libre, les chercheurs sont invités à soumettre un titre, un résumé de 300 mots maximum ainsi qu’un bref CV (maximum 1 page). Pour les propositions de séances complètes, le responsable de la séance doit soumettre le titre de la séance, une brève description de cette dernière, un résumé de 300 mots maximum pour chaque communication ainsi qu’un bref CV (maximum 1 page) pour chacun des participants à la séance.

Prière de faire parvenir votre proposition avant le mercredi 30 avril 2014 à Stéphane Savard, président du comité organisateur et scientifique, à l’adresse suivante :

savard[POINT]stephane[AROBAS]uqam[POINT]ca

Les participants seront informés de l’acceptation de leur proposition à la mi-mai 2014.

LES MEMBRES DU COMITÉ ORGANISATEUR ET SCIENTIFIQUE :

Stéphane Savard, président (Université du Québec à Montréal)
Dominique Clément (University of Alberta)
Magda Fahrni (Université du Québec à Montréal)
Valérie Lapointe-Gagnon (York University)
Julien Mauduit (Université du Québec à Montréal)
Sean Mills (University of Toronto)
Martin Pâquet (Université Laval)
Martin Petitclerc (Université du Québec à Montréal)
Jessica Riggi (Université du Québec à Montréal)

Parution du volume 22, numéro 3

bhp-vol-22-no3Le dernier Bulletin d’histoire politique (volume 22, numéro 3) est arrivé.

Pour consulter le sommaire du numéro…

Parution du volume 22, numéro 2

Le dernier Bulletin d’histoire politique (volume 22, numéro 2) est arrivé.

  • Dossier : Le hockey Canada-URSS : aspects politiques d’une rivalité sportive (coord. Jean Lévesque)
  • Éditorial : Penser l’histoire politique au Québec avec Pierre Bourdieu : précisions conceptuelles et défis pratiques, par Jean-Philippe Warren et In memoriam : Bernard Dansereau, historien et militant syndical, 1950-2013, par Jocelyn Chamard et Jacques Rouillard
  • Articles, idées, notes de lecture, débat, conférence, chronique militaire, recensions, parutions récentes.

Pour consulter le sommaire du numéro…