Dossier: La Deuxième Guerre mondiale à l’étude (2e partie). Introduction

Mourad Djebabla
Doctorant en histoire
Coordonnateur
Chaire Hector-Fabre d’histoire du Québec
UQAM

Dans le Bulletin d’histoire politique, vol. 16, no. 1 (automne 2007), nous avons publié la première partie des actes du 11e colloque d’histoire militaire organisé en novembre 2005 par la Chaire Hector-Fabre d’histoire du Québec, en partenariat avec la Direction Histoire et patrimoine du ministère de la Défense du Canada, la Chaire de recherche du Canada en politiques étrangères et de défense canadienne, et Anciens Combattants Canada.

Cette deuxième partie comprend les interventions sur la question de l’information et de la propagande. À ce propos, l’historien André Kirouac rend compte de l’usage des radars lors de la bataille du Saint-Laurent à l’été 1943, l’historien Pierre Véronneau revient quant à lui sur le rôle de l’ONF dans la diffusion de discours de propagande canadienne, tandis que Aimé-Jules Bizimana met de l’avant la question méconnue des reporters de guerre canadiens-français.

Enfin, dans le cadre de la thématique sur la mémoire de la Seconde Guerre mondiale, Sébastien Vincent rend compte de ses recherches sur les témoignages d’anciens combattants canadiens-français de la guerre de 1939-1945, Maxime Saint-Laurent étudie la couverture journalistique québécoise des commémorations du Débarquement de Normandie, et le chercheur post-doctoral Martin Larose nous met au jour le problème de l’évolution de la mémoire allemande de la Seconde Guerre mondiale depuis 1945.