Retour sur le 25e anniversaire du Bulletin d’histoire politique

Michel Sarra-Bournet
Membre du Comité de rédaction du BHP

La parution du dernier numéro complétait la 25e année de publication du BHP. Pour souligner l’événement, et commémorer la fondation de l’Association québécoise d’histoire politique (AQHP), qui coédite la revue avec VLB éditeur, une soirée bénéfice a été organisée à l’UQAM le 20 avril 2017. Au programme : une table ronde, un cocktail dînatoire et le lancement du numéro 25.3.

Près d’une centaine de personnes s’étaient inscrites à l’activité. En retour de leur don, elles ont reçu un numéro spécial anniversaire reproduisant le volume 1 de ce qui s’appelait alors le Bulletin de l’Association québécoise d’histoire politique et contenant le récit de ses premières années d’existence. On peut également retrouver les souvenirs des pionniers sur le site du Bulletin. Le succès de la soirée fut également rendu possible par le soutien de nombreux partenaires commanditaires.

Dans les jours qui ont suivi cette célébration, une bien triste nouvelle nous est arrivée, celle du décès du président fondateur de l’AQHP, Marcel Bellavance. Marcel a été un loyal compagnon d’armes des années pionnières de l’AQHP et du BHP. Il avait d’ailleurs signé le tout premier éditorial du Bulletin.

Marcel aurait sans doute été heureux d’apprendre avec nous tout récemment que le BHP recevra, au cours des deux prochaines années, une subvention du Fonds de recherche du Québec – Société et Culture. Il s’agit là d’une reconnaissance et d’un encouragement inestimables pour une revue qui s’est taillé une place enviable dans l’univers intellectuel et universitaire à force de travail et de ténacité. Nous en sommes redevables avant tout à Robert Comeau et à Pierre Drouilly, qui ont tenu le BHP à bout de bras durant des années, sans jamais sacrifier sa qualité.

Le clou des célébrations du 25e anniversaire a été la table ronde menée par deux observateurs aguerris de la scène politique. Les journalistes Josée Legault et Antoine Robitaille ont généreusement accepté de donner leur analyse des changements marquants dans la politique québécoise et canadienne depuis 1992, année de la fondation de notre revue.

Josée Legault est politologue, auteure et chroniqueuse politique depuis 1994. Elle a enseigné la science politique à l’UQAM, a été conseillère spéciale du premier ministre Bernard Landry et est l’auteure de L’invention d’une minorité. Les Anglo-Québécois (Boréal, 1992) et de Les nouveaux démons (VLB, 1996). Elle écrit actuellement dans le Journal de Montréal.

Antoine Robitaille est journaliste depuis 1992. Il a enseigné la science politique, l’histoire et les communications au niveau collégial. Membre fondateur de la revue Argument, il a publié Le Nouvel Homme nouveau. Voyages dans les utopies de la posthumanité (Boréal, 2007) et, avec Alain Finkielkraut, L’ingratitude. Conversation sur notre temps (Gallimard et Québec Amérique, 1999). Il est chef du bureau d’enquête du Journal de Montréal à l’Assemblée nationale.

Nous les remercions de leur participation, et de la qualité de leurs interventions, dont témoignent les textes reproduits ci-après, lesquels ont été tirés de leurs deux allocutions.